image

Une entendante à la journée mondiale des sourds

J’ai hésité à écrire ce billet. Je suis entendante et je ne me sentais pas légitime pour relayer cette belle journée qui a eu lieu samedi, celle de la journée mondiale des sourds.

Je ne me sentais pas légitime et je me rends bien compte qu’encore aujourd’hui malheureusement, on prive les sourds de la parole, on s’exprime à leur place. C’est bien dommage. Ils ont tant à nous dire et à partager. J’ai décidé de prendre mon clavier suite au post d’une amie sur facebook bien déçue, et on la comprend, qu’aucun media n’ai pris la peine de s’y intéresser ou de relayer l’information.

Alors voilà, j’envoie un ballon turquoise dans le ciel d’internet… Ouvrez les mains bien grandes pour l’attraper!

La semaine dernière, de nombreux événements en France ont été organisés pour défendre cette CULTURE. J’écris le mot bien gros car encore aujourd’hui, quand on dit sourd on pense handicap. Et tout de suite ça fait peur. Et tout de suite des amalgames plus étranges les uns que les autres sont faits avec d’autres types de handicaps, voire même de maladies (si si je vous jure, certains pensent encore que c’est contagieux la surdité).

Je m’égare!

Il y avait donc des conférences, des projections cinémas, des rencontres et puis samedi une grande marche joyeuse pour sensibiliser le public, notamment à la langue des signes française et à l’éducation pour les enfants sourds.

Pour ma part, j’ai adoré marcher à leurs côtés samedi à Paris. Papoter place Saint Sulpice. J’ai appris plein de choses.

Voilà quelques initiatives qui ont retenu mon attention:

👐🏻 L’association Sortir avec les mains qui crée de lien entre sourds et entendants en proposant des cours de langue des signes mais aussi et ça c’est vraiment novateur des sorties culturelles.

👐🏻Le film qui a été projeté à Paris:  La vérité des sourds, des témoignages racontés dans un docu-fiction par Julien Bourges, réalisateur. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de le voir mais les retours que j’en ai eu étaient très bons.

👐🏻Le projet  inclood qui propose des livres et ateliers lsf pour les enfants.

Aujourd’hui, je voulais profiter de ce billet pour remercier très sincèrement toute la communauté sourde de m’avoir acccueillie si chaleureusement . D’avoir cette patience pour communiquer avec moi qui apprend à signer. De prendre le temps de me faire découvrir votre monde, et de le faire avec passion.

Souvent justement c’est le principe des communautés, si vous n’en faites pas partie, vous ne pouvez pas y rentrer, si vous n’êtes pas exactement pareil. On a, souvent à tort, l’image des sourds totalement repliés sur eux même. Ce n’est pas ce que j’ai vu samedi, et j’espère que vous chers lecteurs entendants, vous saurez le voir aussi!

image

  • Site d'information JMS (26 septembre 2016)

    Bonjour et merci pour votre chaleureux témoignage sur l’événement ! Beaucoup de choses sont faites mais restent encore à faire 🙂

    • ogressedeparis (27 septembre 2016)

      Merci pour la visite. Je me rend de mieux en mieux compte du chemin parcouru par la communauté sourde, et des obstacles qu’il reste encore à surmonter. J’ai trouvé que ce qui ressortait de la JMS, c’était une attitude positive, joyeuse, combattive.

  • niki (26 septembre 2016)

    un intéressant témoignage, effectivement – bravo sophie – l’actualité préfère parler de sujets tellement peu intéressants, mais ceci pas un mot –

    • ogressedeparis (27 septembre 2016)

      Merci Niki. Oui c’est idiot cette facilité à parler partout de la même chose et de ne pas relayer des évenements aussi positifs que celui ci.

  • sisombat (26 septembre 2016)

    c’est un très bel article! Bravo

    • ogressedeparis (27 septembre 2016)

      Merci beaucoup ! Ça le donne d’ailleurs envie d’écrire des articles sur la culture sourde même si je ne suis pas du tout spécialiste.

  • Geo all dup (26 septembre 2016)

    Très bel article, merci d’avoir partagé !

    • ogressedeparis (27 septembre 2016)

      Merci pour la visite

  • nyaramababa production (27 septembre 2016)

    je suis du même avis que toi….ici aussi à la JMS du Rwanda, on en parle peu dans les médias….et l’événement ne dure qu’un matinée…..
    beaucoup de choses restent à « faire  » vivvre…comme une chut party par exemple…

    • ogressedeparis (27 septembre 2016)

      Ah c’est pas mal ça l’idée d’une chut party !

  • christelle (27 septembre 2016)

    Bonjour je m’appelle Christelle , j’apprend la langue des signes car ma belle fille de 9 ans est sourde appareillé depuis 2010.

    J’ai créer une association Famili’Sign78 dans les Yvelines à Elancourt , nous nous réunissons un Samedi après-midi par mois autour d’atelier Parents-enfants pratiquant la lsf ou pas Atelier Sign (comptines histoires avec une animatrice) après nous faisons un atelier (créatif , ludique, culinaire …) autour de lsf , nous échangeons avec les parents autour d’un goûter.

    Si vous souhaitez avoir plus d’info n’hésitez pas voici mon mail ( shannontimeo@gmail.com)

    • ogressedeparis (30 septembre 2016)

      Bonjour Christelle, quelle superbe initiative. Dommage c’est un peu loin pour que je puisse en profiter avec ma pichoune mais pourquoi pas relayer. Avez vous une page facebook ou un site internet pour pouvoir partager l’information?

      • christelle (1 octobre 2016)

        Bonjour je vous remercie pour votre soutien.
        C’est dommage que vous soyez loin mais je vous donne le lien de la page Facebook
        Bonne continuation
        Christelle
        https://www.facebook.com/groups/638532749627876/

        • ogressedeparis (6 octobre 2016)

          Bonjour Christelle. Je suis allée faire un tour mais c’est un groupe privé. C’est voulu? Je pensais partager la page avec mes lecteurs sur facebook…

          • christelle (6 octobre 2016)

            Bonjour Ou c’était voulu car je publie les ateliers et il y a les enfants donc je fais très attention j’ai changé vous pouvez y aller merci bonne soirée à vous Christelle

          • ogressedeparis (10 octobre 2016)

            Je n’avais pas pensé à cet aspect. Ça marche. Bonne semaine Christelle.

  • Sébastien (27 septembre 2016)

    Bonjour
    J’ai lu votre article avec intérêt. Effectivement les sourds et la « culture sourde » sont totalement ignorés de la très grande majorité »ha bon? Les sourds ils ne sont pas muets? ». De plus du fait qu’ils soient considérés comme des handicapés les ranges dans le tiroir du « tout le monde s’en tape ».
    Ensuite la problématique « sourde » et leur culture viennent forcément de quelque part. Par conséquent de leur histoire en France… Là tout ce complique. La France a été pionnière (invention de la langue des signes) et par la suite répressive envers ces pionniers. L’histoire des sourds en France fait partie des choses que cette dernière préfère occulter; oublier. D’où la très grosse difficulté d’en parler.
    Pour finir vous parlez de légitimité. Si vous étiez allées à la journée des fleuristes vous en parleriez sans le moindre soucis de légitimité. Vous avez donc compris, en une seule journée, dans quoi navigue la communauté sourde: qui est sourd, qui ne l’est pas… Qui peut parler d’eux, qui ne devrait pas…
    D’ailleurs vous avez pris vos précautions : »une entendante à la journée mondiale des sourds » parce-que à leurs yeux( pour une majorité) vous resterez une entendante. Et je peux vous dire que par expérience une grosse partie de la problématique ce trouve là.
    Je voulais juste vous apporter quelques éléments sur « pourquoi on en parle pas » parce-que tout le monde n’est pas autorisé à en parler. Si vous creusez plus. Vous allez comprendre que c’est un sujet très sensible.
    PS: mon oncle ma tante son sourds(oui parce-que lorsque l’on parle des sourds il vaut mieux avoir des parents sourds)

    • ogressedeparis (30 septembre 2016)

      Merci pour ce long commentaire qui permet d’ouvrir le débat sur de nombreuses questions. Celle qui m’interpelle bien sur c’est celle de l’intégration. Je ne me sens pas mise à l’écart même si je suis entendante. A vrai dire ça me fait exactement le même effet que lorsque je suis avec mes amis latino américains et qu’ils parlent en espagnol avec aussi des codes d’une culture différente. J’ai pris mes précautions c’est vrai, mais surtout parce que je trouve que l’on parle peu des sourds dans les medias et que quand on le fait on parle à leur place. Je ne voulais pas faire pareil.

DEPOSEZ UN PETIT MOT DOUX

Votre adresse mail ne sera pas publié

You Might Also Like

Here you can find the related articles with the post you have recently read.