Girls série

Génération débrouille

Il est très rare ici que je fasse un « billet d’humeur ».  Cependant, je lis trop peu de chose sur la pratique du blog, ce que cela révèle de notre société.  Du coup, j’avais envie d’émettre quelques hypothèses…

En y pensant, j’ai cette impression que le blog est assez révélateur d’une nouvelle ère de penser: un espace de liberté qui permet de livrer d’autres parts de soi que celles que l’on exprime au quotidien. Le blog, serait une nouvelle façon créative de s’accomplir.

Mon « bloganniversaire » approchant à grand pas… je m’interroge sur ma pratique artistique depuis quelques temps.

Je ne me livre guère directement dans cet espace… Pourtant, je crois qu’il est à mon image: il part dans tous les sens! Arts plastiques, expo, concerts, théâtre, cinéma et littérature bien sûr… je me laisse guider par mes envies et mes découvertes pour les partager avec vous.

Et de cette façon je me dévoile: « Dis moi ce que tu lis et je te dirais qui tu es… »

Quand on me demande ce que je fais dans la vie, j’ai beaucoup de mal à répondre: d’un jour à l’autre je change de casquette: conteuse, médiatrice culturelle, animatrice, professeur d’arts plastiques, agent d’accueil, et depuis peu art-thérapeute.

Je change de personnage tous les week-ends: pour les enfants je suis une fée, une princesse, une magicienne, une pirate…

Si nous sommes tous faits de plusieurs facettes…  je les exprime de cette façon.  Je croyais être un peu seule dans cette drôle de façon de mener ma vie… Et pourtant!

Lorsque je regarde autour de moi, je dois dire que je suis assez fière d’appartenir à la génération débrouille! Loin de moi l’idée des jeunes qui « se la coulent douce », une génération trop gâtée qui ne veut pas travailler.

Avec la crise dont on nous rabat les oreilles à longueur de temps, je suis heureuse de voir que ceux qui m’entourent maintienne le cap optimiste de leurs projets. Ils se donnent à fond, se battent pour obtenir le droit de jouer dans des salles, participer à des expos, s’exprimer. Pour garder cet idéal ils n’ont pas peur de cumuler les petits boulots, taper à toutes les portes, ouvrir des fenêtres s’il le faut. Cette pluridisciplinarité m’enchante. Quand on tend un peu l’oreille, on découvre que chacun à de nombreuses cordes à son arc. Il se passe quelque chose: l’air ambiant bouillonne!

Un nouveau modèle est à construire. Loin derrière nous celui de nos parents qui partaient pour faire le même travail toute leur vie.

Nous avançons à tâtons. On se cherche encore. Mais ce chemin si sinueux est passionnant.

Du coup, je vais sûrement faire une petite série de portraits de tout ces artistes qui m’entourent et m’inspirent! (là c’est un appel du pied les amis!)

Je vous renvoie aussi au blog de Charlotte l’insatiable qui interwiewe les personnes qui s’écartent d’une route toute tracée pour réaliser leurs rêves avec « Quand je serai grande je serai.. », et qui avait eu la gentillesse de me poser quelques questions ici.

C’est parti pour la galerie de portraits d’artistes talentueux à découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page