Birdsong film

Birdsong

Je suis tombée sous le charme de cette adaptation d’un nouvelle de Sebastian Faulks par  la BBC. Alors je souhaite la partager avec vous afin que vous ne passiez pas à côté!

L’histoire commence en  France où un jeune homme nouvellement embauché pour un stage dans une usine d’Amiens, est invité par son patron pour un repas de famille. Mais le jeune Stephen ne tarde pas à tomber sous le charme de la délicieuse épouse, Isabelle . 

Je ne vous en dit pas plus mais cette fresque sur fond de guerre 14-18 est une très belle histoire d’amour où les personnages sont merveilleusement incarné par Clémence Poésie et Eddie Redmayne   (que l’on a pu voir dans Les piliers de la Terre ou My week with Marilyn). Le tandem fonctionne à merveille.


L’intrigue est plus complexe qu’il n’y parait au premier coup d’oeil et la passion qui unit les deux protagonistes ne bascule pas dans le « gnangnan » (‘ce qui est souvent le risque avec les téléfilms). Le dilemme d’Isabelle est intéressant: rester avec un homme de pouvoir qu’elle n’aime pas mais avec qui elle a créé une famille en s’occupant de ses beaux-enfants ou partir pour un amant passionné ? Un deuxième dilemme se fera jour (mais chut je ne veux pas vous gâcher la suite!).

Il faut aussi souligner que cela est sans doute du à la qualité du casting où les seconds rôles apportent une vraie profondeur (Marie Josée Croze, merveilleuse comme toujours, Laurent Lafitte , Richard Madden, Joseph Mawle…). L’ambiance des tranchées, la peur, la crasse, la suspicion, l’envie de déserter sont très biens retranscrits et l’on tremble avec les personnages coincés dans les tunnels ou redoutant les attaques.  La fraternité entre les soldats est très émouvante et la source de certains des plus beaux passages de téléfilm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page