Écomusée d’Alsace

L’écomusée d’Alsace

Si je vous ai déjà un peu parlé de mon séjour Alsacien pour les fêtes, il me reste encore quelques étapes du voyage dont j’aimerai vous parler… Notamment l’éco-musée d’Alsace, visité quelques jours avant Noël , et pour lequel j’ai été très emballée. 

Le principe est de redonner vie à la vie rurale alsacienne du début XXe. L’éco-musée est un petit village alsacien reconstitué avec des maisons d’époque, fermes, église, échoppes… On se promène pour un retour dans le temps de rues en rues en s’arrêtant pour écouter aux bornes les commentaires sur les activités (poterie, scierie, scellerie, saboterie, cordonnerie…) et visiter les intérieurs reconstitués avec tout le matériel nécessaire ou encore l’amènagement d’une maison traditionnelle.  Au détour d’une rue, on peut donc trouver ce gros cochon ou des oies par exemple.

Dans un recoin, j’ai aimé ces anciens jouets, sans doute pour les chars,  pleins de couleurs, et leur côté désuet plein de charme…

Je n’ai pas été très convaincue par contre par l’exposition « Histoires de chefs, les coulisses de la gastronomie alsacienne ».  Le sujet est intéressant pourtant mais est traité quasi seulement avec des recettes et des ustensiles… Il faut dire que la « gare » qui l’acueille est toute petite, il était donc difficile d’approfondir davantage le sujet.

Non, ce qui fait la force je crois du musée ce sont les animations, réalisées en grande partie par les bénévoles. Et c’est bien plus parlant lorsque l’on vous explique et l’on vous montre comment on réalisait une poterie par exemple, qu’avec les seuls moules et cartels.  J’ai apprécié la petite pause chocolat chaud, biscuits artisanaux délicieux fabriqués sous mes yeux (les bredalas) . J’ai été capativé par le récit de la maîtresse d’école, quand assise à un vieux bureau, elle a raconté aux visiteurs la légende de Saint Nicolas et de Hans Trapp (le père fouettard Alsacien). Cela vous plonge directement dans l’ambiance des fetes.

Et plus que tout je crois,  la veillée de Noël a été magique. Les petits visiteurs se sont munis de lanternes, éclairant comme autrefois les maisons à colombage. Puis le conte a commencé, les acteurs entraînant à leurs suite le public le faisant entrer dans l’histoire. Celle d’un petit garçon pauvre qui cherche à vendre un piteux sapin le soir du réveillon, afin de pouvoir fêter noël avec sa grand mère. Déambulant dans le village, l’orphelin frappe de porte en porte, le public à sa suite, l’occasion de découvrir tout le village illuminé et décoré pour les fêtes (rubans rouges et guirlandes) et de voir chaque maisonnette habitée par des bénévoles en costume mangeant leur soupe, gardant des oies, ferrant des chevaux…. ou des petits anges aux fenêtres .Une jolie promenade dans le temps jusqu’à l’arrivée dans une salle avec de vieux manèges où a été installée une scène de théâtre et un arbre de noël majestueux pour la suite de l’histoire…

Et à la fin, chocolat chaud pour tout le monde! C’est ça l’accueil alsacien!

Apparement, selon les saisons les animations sont renouvelées, le prochain thème par exemple sera le carnaval. De quoi avoir envie d’y retourner. C’est tellement grand que je n’ai pas visité toutes les maisons!

Toutes les infos ici: http://www.ecomusee-alsace.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page