Carnet de voyage Le Havre

Carnet de voyage : Le havre

Lorsqu’il fait beau, que le printemps découvre les épaules des Parisiens, les citadins recherchent le bon air et l’esprit des vacances. Rien de mieux pour cela qu’une petite escapade au bord de mer, avec comme destination de prédilection la Normandie. On ne change pas les bonnes habitudes! Ou presque… Au programme pas de Deauville, Honfleur ou Rouen mais une ville souvent sous-estimée: Le Havre, L.H pour les intimes. 

 Si l’architecture de Perret vous rebute (trop grise, trop rectiligne) sachez que le tracé de béton reconnu au Patrimoine Mondial de l’UNESCO n’est pas la seule chose à découvrir au Havre. La place de l’Hôtel de Ville avec ses jets d’eau, le kiosque saint Roch, la forêt avec ses lacs, les planches et les barraques à frites du bord de mer, les ferry pour l’Angleterre mais pas seulement. Le Havre est aussi une ville riche culturellement.

Le Musée Malraux tout particulièrement, est un centre cher à mon coeur : foyer de l’art impressionistes avec ses Monet, Renoir et Boudin et ses expositions souvent très réussies… J’avais beaucoup aimé l’exposition sur les nuages dont le point de départ était un roman de Sagan (je vous en avais parlé ici). Cette fois j’ai découvert de vraies perles en la collection  Olivier Senn, un don au musée. Cela nous permet de découvrir les dessins, les esquisses, les aquarelles des maîtres de l’impressionisme comme Boudin mais aussi des études de Delacroix, Pissaro… A découvrir sans hésitation!

Non loin de là, se trouve le Museum d’Histoire Naturelle. Je serai plus réservée à son sujet. Ce lieu est fabuleux pour une visite en famille ou avec des classes de maternelle et primaire. Pour les adolescents et les adultes je suis plus sceptique.  La muséologie aurait méritée d’être moins orientée! Parfois je regrette qu’un musée ne se tourne pas assez vers le jeune public mais là, le sens inverse est déroutant! Par exemple, l’exposition Pas vu pas pris, supercheries dans le monde animal en est la parfaite illustration. C’est un mélange de photographies, sculptures en bronze d’insectes géants et vivariums qui permet de découvrir avec amusement de drôles de petites bêtes qui se fondent dans les décors végétaux.  (J’ai tout de même apprécié les drôles d’insectes sculptés de  François Chapelain Midy)

Je lui ai préféré l’exposition photographique du rez-de-chaussée, Une chine mille visages. Le thème du carnet de voyage n’y est sans doute pas étranger… Il s’agit ici des minorités  du Yunnan et du Sichuan proches géographiquement et traditionnellement de la culture Tibétaine. Les clichés en noir et blanc de Nicolas Bansaye sont particulièrement riches en émotions.

Toutefois les Havrais m’ont assuré que le Museum d’Histoire naturelle rencontrait un vrai succès auprès des scolaires… Alors allez-y avec des petits pour leur donner le goût d’une approche scientifique!

Avant de repartir, un petit tour de la cathédrale Notre Dame s’impose. Classée aux monuments historiques, elle mélange les styles Renaissance, Baroque et Gothique. D’accord les vitraux manquent un peu de couleurs vives, la façade mériterait peut être un nettoyage mais l’architecture quant à elle vaut largement d’y consacrer quelques minutes. Et puis son orgue est si majestueux.

Si vous avez quelques jours de repos, ou un weekend… Voilà une jolie escapade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page