Plagiat Montreuil

Le zest de copie

J’avais dans l’idée de faire un joli article sur les portes ouvertes des ateliers d’artistes à Montreuil. J’aurais décris l’ambiance des usines réhabilitées, les toiles à même le sol, les univers différents, les coups de cœur, les bonnes trouvailles, les jeunes talents… Mais la colère est trop forte!

Mêlé aux artistes confirmés ou  débutants un célèbre collectif textile!
Cet atelier « spécialisé  » en design c’est installé à Montreuil en 2001. Leurs affaires sont florissantes et de nombreux points de ventes les relaient en France et même à l’étranger. Pas mal non? Oui mais explorons un peu l’envers du décor. Retour quelques années auparavant lors d’une exposition porte ouverte à Montreuil, semblable à celle de ce weekend. Une talentueuse designer textile expose des toiles propres à son univers.  Vous avez sans nul doute déjà vu ses créations chez DMC ou Kenzo sans le savoir: de la pure poésie. Lors de cette exposition les toiles présentées au public projettent tout un univers de fleurs et d’oiseaux en aplats de couleur…Vous voyez sans peine où je veux en venir! Quelques mois plus tard ce fameux collectif sort toute une collection plagiée du travail de cette artiste: textile, vaisselle, stickers, tout y est!
On peut se demander jusqu’à quel point l’image de ces doit disant designers serait le fruit de la création d’autrui: il est vrai que selon l’air du temps des motifs peuvent se ressembler et l’on pourrait sans doute parler de coïncidence si ce collectif n’était pas lui aussi à Montreuil.
Ce weekend un profond sentiment de dégoût et d’impuissance s’empare de moi devant la foule qui se presse dans l’atelier qui présente « ses » produits. J’ai envie de hurler « mais reposez ça Madame! Vous savez, les papiers peints que vous allez poser sur les murs de votre salon sont le fruit d’un vol ».

Quelle belle aventure! Quel talent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page